Trop de concurrence en tant qu’entrepreneur : je fais quoi ?

Trouver des clients

Vous venez de vous lancer en tant qu’entrepreneur et vous avez du mal à trouver des clients car il y a déjà de la concurrence sur votre marché ? Aïe… À vous les moments de doutes et de remises en question. Ou alors, c’est peut être une opportunité ? Il est l’heure d’apprendre à vous démarquer et à ne plus appréhender la concurrence.  Dans cet article, je vous explique que faire si vous pensez qu’il y a trop de concurrence pour votre entreprise.

On va étudier deux situations dont j’ai été témoin à quelques jours d’intervalle. En tant que coach Business à Nice, ce sera l’occasion pour moi de vous partager des solutions et des conseils si vous vivez actuellement cette problématique. C’est gratuit, ça ne prendra que quelques minutes à lire ! En route ?

Trop de concurrence : ce que j’ai vécu !

trop de concurrence en tant qu'entrepreneur que faire

 Pour vous donner le contexte de cet article, samedi dernier, j’ai participé à un stage de yoga avec ma prof Marie, qui est située à Nice. Elle propose des cours de yoga à Nice depuis 2019.
Ce jour-là, elle m’a expliqué qu’elle avait de nombreux retours de profs de yoga en détresse. Quand ils se lancent à Nice, ils n’arrivent pas à trouver de clients parce qu’il y a déjà beaucoup de concurrence.

Selon elle, sur Nice, il y aurait déjà une centaine de professeurs de yoga présents.  Ah oui… Quand même. Donc forcément, il n’y a pas de clients pour tout le monde.

Elle m’expliquait aussi qu’en tant que prof de yoga, c’était très difficile quand on débute de trouver des clients réguliers, qui sont fidèles semaine après semaine.

 En parallèle de ça, j’ai aussi lu sur un groupe Facebook de freelances, une jeune rédactrice web qui disait: « ça fait un an que j’essaie de trouver des clients dans la rédaction web et je n’en trouve pas. Ça ne fonctionne pas malgré mes efforts, donc je souhaite me reconvertir comme assistante virtuelle. »

Suite à ça, je lui ai envoyé un petit message pour lui expliquer que selon mon expérience et celle de plusieurs personnes que je cotôie, la rédaction web est plutôt un marché en plein essor. Donc, que son problème était sans doute lié à autre chose.  J’ai donc cherché à creuser avec elle pourquoi elle ne trouvait pas de clients. Ce qui m’amène à ma première réflexion sur ce sujet…

« Je ne trouve pas de clients car il y a trop de concurrence », vraiment ?

trop de concurrence entreprise

Quand on débute en tant qu’entrepreneur, si on ne trouve pas de clients, on va penser immédiatement que le secteur est trop bouché. Que c’est car on a trop de concurrence.
Or, pour moi, si vous ne trouvez pas de clients après plusieurs mois d’efforts c’est principalement pour 2 raisons :

  • Des croyances limitantes vous bloquent.
  • Vous n’êtes pas assez formé à la vente et au marketing.

 Et je vais vous dire quelque chose une bonne fois pour toutes : c’est normaaaaal !

C’est normal de ne pas être à l’aise avec l’idée de vendre ou de se montrer au début.  Cela s’apprend !

Oui, vous êtes sans doute très bon dans votre métier, mais vous avez quand même du mal à trouver des clients, car pour le moment, personne n’est au courant ! C’est un vrai problème quand on se lance.

 Même si vous avez de la concurrence, comme c’est le cas pour les professeurs de yoga à Nice, il y a toujours, pour moi, des moyens de se démarquer.

 Et, c’est ce qu’on va voir aujourd’hui. Si vous êtes dans cette idée qu’il y a trop de concurrence dans votre secteur et que c’est à cause de ça que vous n’arrivez pas à trouver de clients, voici 7 conseils pour renverser la tendance.

1. Se déplacer pour limiter la concurrence

trop de concurrence comment faire

Alors, vous vous demandez peut être, ou peut être pas : Pourquoi est-ce qu’on parlait de ça, à la base, avec ma prof de yoga?

Parce que depuis un an, je ne vis plus à Nice même. Et oui, je vous ai menti ! Je vis à Saint-Laurent-du-Var, qui est une ville située juste à côté de Nice.

 Et je lui expliquais que du coup, depuis ce déménagement, j’ai plus de mal à aller à ses cours car cela me demande de faire plus de route, de cotoyer les embouteillages, etc. Je lui ai aussi dit qu’à Saint Laurent du Var, une petite ville active,  il n’y avait pas du tout de prof de yoga, du moins pas à ma connaissance. Ça fait déjà un an que je vis là-bas et c’est vrai que je n’en trouve pas. Donc, pour moi, il y a vraiment quelque chose à faire là-bas .
C’est pour ça qu’elle m’a dit: « Écoute, je vais en parler aux profs qui sont sur Nice parce qu’eux, ils galèrent à trouver des clients. »

On en vient donc à mon premier conseil : si vous exercez une activité en personne, près de chez vous, n’hésitez pas à bouger !  Par exemple, si vous êtes dans une grande ville comme Bordeaux, Lille ou Nice et qu’il y a trop de concurrence, essayez peut-être de vous déplacer dans les villes limitrophes.

J’ai déjà accompagné une cliente qui rêvait d’être plus visible à Paris alors qu’elle vivait dans les Yvelines. Et bien, le jour où elle a compris qu’elle pouvait être LA photographe des familles dans les Yvelines, elle a arrêté de vouloir se montrer à Paris !

2. Proposer ses services en ligne

De plus, si pour vous, ce n’est pas possible de vous déplacer parce que vous vivez au fin fond de la Creuse par exemple et que dans la ville voisine de la vôtre, il n’y a que des moutons, peut-être que vous pouvez aussi commencer par exercer votre activité en ligne.

 Par exemple, vous pouvez commencer comme professeur de yoga en ligne avec une chaîne YouTube par exemple, en essayant de construire une communauté, mais aussi pourquoi pas sur Instagram ou via un blog.  

Et puis, petit à petit, commencez à proposer des cours en ligne, puis, pourquoi pas, essayez de vous développer au niveau local.

 Quand on a une audience qui est un peu plus importante, au bout d’un moment, ça devient facile de trouver des clients comme ça près de chez soi.

En tant que prof de yoga, il y a beaucoup de personnes qui font ça, qui ont du mal à trouver des clients près de chez eux, et qui finissent par proposer des cours en ligne. Mais c’est valable pour de nombreux métiers !

Proposer ses services en ligne, ça permet d’être visible pour un plus grand nombre de personnes et du coup, potentiellement, d’avoir son activité qui commence à se développer comme ça sur Internet, pour pouvoir ensuite la proposer au niveau local plus facilement.

Mais, c’est vrai aussi que cela demande de la réflexion. Par exemple, peut-être que vous, si vous êtes professeur de yoga, vous ne vous voyez pas du tout faire des cours en ligne, que ça ne vous parle pas, car ce que vous aimez, c’est le contact humain, c’est de pouvoir échanger avec vos élèves vraiment profondément, ou de pouvoir les toucher, de les replacer, etc. Et bien c’est ok. Il y a d’autres solutions !

    3. Avoir une image de marque impactante

    trop de concurrence des conseils entreprendre

    De plus, si vous êtes dans un secteur avec une forte concurrence, je vous conseillerai d’avoir une image de marque impactante.
    En effet, si vous devez attirer des personnes sur votre profil et que vous avez une petite communauté aujourd’hui, il faut vraiment qu’il y ait quelque chose qui frappe l’œil de vos prospects. Cela peut être un branding fort, un logo, des couleurs qui peps, peut-être un ton de voix particulier . Vous pouvez parler de votre sujet avec humour ou du moins d’une façon différente de ce qu’on fait habituellement dans votre domaine. Mais pour cela, inspirez vous de votre personnalité avant tout, car cela se ressentira si vous jouez sur une facette de votre personnalité qui n’est en fait pas du tout vous…

     Je sais, ça peut être un peu compliqué à mettre en place tout seul. Dans ce cas, vous pourrez vous faire accompagner par un graphiste ou un professionnel qui est vraiment spécialisé dans l’identité visuelle ou la communication.

    Et surtout, n’hésitez pas à investir un peu dans cette base qui donnera un tout autre élan à votre entreprise. Si vous vous dites : « J’ai envie que quand les gens arrivent sur mon Instagram, ce soit différent de ce qu’ils voient ailleurs et que ça les marque », il va falloir mettre un peu d’argent. Mais promis, ça vous fera gagner du temps ! En effet, je sais que maintenant c’est hyper facile de faire son logo sur Canva gratuitement, mais justement, c’est aussi quelque chose qui décrédibilise parfois votre marque. Par exemple, sur Instagram je suis 3 entrepreneurs différents qui ont utilisé le même modèle de logo sur Canva et croyez-moi, ça se voit.

    Au contraire, l’idée c’est de vous différencier et donc de pas faire comme tout le monde. Vraiment, contactez des professionnels pour que ça soit quelque chose de 100% personnalisé.

    4. Humaniser votre entreprise

    trop de concurrence secteur je fais quoi conseils

    Vous suivez toujours ? Très bien ! Alors, mon quatrième conseil, si vous avez trop de concurrence avec votre entreprise, ça va être d’humaniser votre marque. Jouez sur le Personal Branding et le storytelling etc. Par exemple, ça peut passer par le fait de faire des photos professionnelles de vous. De plus en plus de photographes sont spécialisées dans le Personal Branding et sont capables de vous fournir des photos qui mettent en avant votre personnalité, vos valeurs, etc. Ceci va aider à identifier votre entreprise.

    Par exemple, personnellement, j’ai pris le parti de présenter sur mon site des photos de moi où je ne suis ni en chemise ni à un bureau, car ce n’est pas ce que je suis dans la vie. Ca a longtemps été un moyen de me démarquer de ce qui se fait habituellement dans le milieu du SEO, (souvent très masculin d’ailleurs), où l’on va trouver des profils très corporates. Moi j’avais envie de sortir des cases ! Car c’est ce que je suis…

    Autre notion pour humaniser votre marque, c‘est de parler de votre histoire, de votre pourquoi. Et en parler régulièrement, pour que les gens identifient cela rapidement en découvrant votre profil. Pourquoi est ce que vous faites du yoga, si vous êtes prof de yoga ? Qu’est-ce qui a été lé déclencheur pour vous lancer comme coach de vie ? Qui voulez vous attirer en priorité comme client en tant que sophrologue ?

    Pourquoi vous vous êtes lancé ? Qu’est-ce qui vous motive à faire ça ?
    Parfois, on trouve que sa vie ou son histoire n’a rien de spécial, mais au contraire, je trouve que dans chaque parcours il y a des choses très inspirantes qui peuvent donner envie.

    Surtout quand on est dans un domaine lié au bien être, qui touche à l’intime, c’est important d’en dire un peu plus sur soi, pour se démarquer.
    Dans le même temps, n’hésitez pas à faire de vidéos de vous, pour que les gens puissent capter votre énergie, votre personnalité.

    trop de concurrence entrepreneur

    5. Prendre un angle différent des autres

    Par ailleurs, pour vous démarquer de la concurrence, vous pouvez tenter de prendre un angle innovant, ou au moins différent de ce qui se fait déjà. Par exemple, à Nice, on voit beaucoup de profs de yoga Hatha, Vinyasa, Iyengar, peut être que si vous faites des cours de Hot Yoga, de yoga pour enfants, de yoga en roller ou encore avec des chèvres, vous attirerez des personnes différentes. L’idée est bien sûr d’avoir un élément différenciateur que vous mettez en avant. On aura plus envie de vous découvrir vous, si ce que vous faites ne ressemble pas à ce qu’on trouve ailleurs. Et encore une fois, ça vaut pour toutes les professions.

    De plus, en tant que rédactrice web, je pense que si ça a marché aussi vite et aussi bien en 2018 pour moi,  c’est parce que je me suis spécialisée dans le voyage. Les sites étaient friands de mon profil, car j’avais découvert beaucoup de destinations et  je pouvais parler de plein de sujets en donnant des informations fiables.

    Mais vous n’êtes pas obligé de vous spécialiser dans une thématique. Vous pouvez aussi vous spécialiser dans un service particulier. Par exemple, une de mes collaboratrices est spécialisée dans la rédatction de page A propos. Elle adore apprendre à connaître une personne autour d’un café puis retranscrire au mieux son parcours, sa personnalité pour rendre sa page A propos plus impactante. C’est sa zone de génie et c’est génial d’en avoir fait son offre signature !

    Mais attention toutefois, ce n’est pas du tout obligatoire tout ça…

    6. Vous former sur vos faiblesses

    trop de concurrence se former

    Si vous avez une faiblesse dans votre domaine et que vous voyez qu’il y a de la concurrence dans votre secteur, c’est aussi important de vous former pour apporter au minimum les mêmes compétences que vos concurrents. Par exemple, si vous êtes rédactrice web pure et que vous voyez que tous les entrepreneurs de votre secteur proposent des prestations SEO, mais que vous n’y connaissez rien, je vous conseille d’en apprendre un peu plus sur ce sujet afin d’être sur un pied d’égalité avec eux. Sauf si, encore une fois, vous avez un service hyper particulier qui vous démarque sur votre marché. C’est aussi important de connaître vos forces et vos faiblesses. Qu’est ce qui vous démarque vraiment ?

    Ca m’arrive souvent de me comparer à des prestataires ou des coachs qui proposent des services similaires aux miens et de me demander en quoi suis-je différente ? Car cela permet d’axer ma communication là-dessus.

      7. Obtenir des preuves de votre expertise

      preuve expertise

      Si vous avez du mal à trouver des clients car il y a beaucoup de concurrence dans votre secteur, vous pouvez essayer d’obtenir des avis clients afin de renforcer la confiance de votre audience. En effet, ce qu’il vous manque parfois c’est de la preuve sociale, la preuve que ce que vous proposez, c’est bien. Vous pouvez pour cela demander à vos anciens clients de fournir un avis sur votre page Google. Toutefois, n’oubliez pas de demander à vos clients de détailler au maximum leurs réponses. Cela évitera un « très bon profssionnel, je recommande. ».

      • Pourquoi as-t’il ou elle fait appel à vous ?
      • Qu’est ce qui lui a plu particulièrement ?
      • Quelles transformation as t-il ou elle vécu suite à votre collaboration ?
      • Quels bénéfices cela lui a apporté ?  

      Si pour le moment vous n’avez jamais eu de client, vous pouvez aussi proposer votre service gratuitement en échange d’un avis (je ne suis pas tout à fait pour proposer des choses gratuites à 100% quand on débute, mais on y reviendra un jour).

      Si vous êtes rédactrice web, photographe ou encore webdesigner, je vous propose sinon d’avoir un portfolio en béton. Remplissez le avec les projets que vous avez pu faire dans le passé.

      Faites en sorte que ces éléments soient soignés, qu’ils correspondent à 100% à vos capacités et vous mettent en valeur. Par exemple, ne publiez pas vos premiers articles rédigés alors que vous ne maîtrisiez absolument pas le SEO car cela pourrait vous nuire. Vous pouvez même créer un projet fictif, un site, un blog dont le but sera de montrer le meilleur de ce que vous pouvez faire afin d’aider les gens à vous choisir.

        8. Trop de concurrence ? Apprenez à vous vendre ! 

        se former trop de concurrence

        Ce point est un peu plus touchy et je m’en excuse d’avance. Je reviens à cette jeune rédactrice web sur le groupe Facebook qui expliquait qu’elle n’avait pas de clients, mais qu’elle n’avait pas les moyens de se former à la vente ni de se faire coacher. À la place, elle souhaitait se reconvertir comme assistante virtuelle. De nombreuses personnes lui ont dit qu’elle risquait ainsi de déplacer son problème. Et je suis bien d’accord !

        Pour moi, si tu ne sais pas te vendre, si tu ne sais pas argumenter sur les bénéfices de tes services, tu ne trouveras pas de clients ni en tant que rédactrice, ni en tant qu’assistante ni même en tant que pizzaiolo… Il n’y a pas moins de concurrence en tant qu’AV.
        C’est donc vraiment important d’apprendre à se vendre et à se démarquer pour réussir.

        Surtout, (et c’est là que ça devient touchy), il faut arrêter de penser qu’être entrepreneure ça veut dire se former à son métier puis attendre que les clients arrivent, car on a créé un joli compte Instagram ou qu’on publie de temps en temps. Il faut vraiment apprendre à parler de soi, de ses offres, des bénéfices de ce qu’on propose, pour qu’ils aient envie d’acheter chez nous.

        Si vous estimez aujourd’hui que se former sur tout ça, c’est accessoire, et que vous n’avez pas un seul euro à investir pour engranger des compétences dans ces domaines, alors oui, il y a un problème !

        Dans ce cas, oui, il y aura des ratés, cela va vous prendre beaucoup de temps de réussir, et il se peut que d’ici la fin de l’année vous ayez trouvé seulement un ou deux clients, et que vous résumiez les choses par « ça ne fonctionne pas ».

        Si ça fonctionne pas, c’est souvent et surtout car vous n’avez pas les compétences en vente. 

        En général, si vous avez confiance en ce que vous proposez, si vous avez des compétences en marketing, vente et communication, la concurrence ne sera pas longtemps un problème dans votre vie.

          J’espère que cet article vous aura aidé à comprendre que faire s’il y a trop de concurrence sur votre marché. N’hésitez pas à me partager dans les commentaires le conseil qui vous parle le plus. Et, si vous ressentez le besoin de vous faire accompagner pour trouver plus de clients, je vous invite à découvrir le coaching que je propose à destination des entrepreneurs qui débutent.

          Vous pouvez retrouver cet article en version audio au sein de mon podcast l’Art de Briller. Episode 3 Saison 1 :

          Première visite sur le blog ?

          Et si vous commenciez par ces articles ? 
          coach en set

          Est-ce possible d’avoir un site visible sur Google sans payer ? Oui ! Et je vous explique comment ! 

          coach en seo

          Comment vivre de sa passion et est-ce possible ? Voici mes conseils sur ce sujet !

          formation en seo

          Comment démarrer en tant que sophrologue ? Où trouver ses premiers clients ? Je vous dis tout !